L'Alternateur sur TwitterL'Alternateur sur Facebook
Bar des cultures locales et alternatives Niort

Static King + Dandies

Static King + Dandies

vendredi 13 novembre 2015

À partir de 21h
Entrée gratuite

STATIC KING
STATIC KING est un trio Rock né à Paris en 2014. Le nom de STATIC KING rend hommage au songwritter américain Vic Chesnutt, ainsi qu’à Mark Linkous de Sparklehorse, deux figures emblématiques de la musique indé américaine.
Mais leurs influences trouvent également leurs racines chez Nick Cave, Lou Reed, BRMC … dans cette americana lointaine, qui fascine toujours.

DANDIES
Après avoir rendu un premier opus – "Illusion et Imparfait - convaincant en avril 2013 alimenté d’une poignée conséquente de concerts et de résidences, le tout entouré de professionnels du domaine et nourrit de rencontres fructueuses, DANDIES s’est alors retrouvé à la croisée des chemins : se conforter dans un style maîtrisé mais un brin dépassé ou alors s’aventurer sur de nouvelles routes, de nouveaux horizons afin de faire coïncider musique et évolution personnelle.

Conséquence logique d’un gout du risque prononcé mais pas toujours assumé, les quatre garçons se sont alors retirés des scènes pour s’isoler et ainsi se retrouver avec pour objectifs et ambitions d’amener leurs influences diverses à faire grandir leur musique en transmettant du mieux possible des émotions issues de leur vie – un tantinet décousue – dans l’Ouest Français.
Car il ne faut pas s’y méprendre ; sous leur allure civilisée et entièrement "citadinement" acclimatée, ceux qui les connaissent le mieux savent encore que leur vraie nature s’exprime davantage loin de tous les remous et autres caprices urbains, sur les lieux de leur enfance - pour la plupart d’entre eux -, là où un ensemble d’habitations ne forme encore qu’un modeste village.
Eduqués aux valeurs traditionnelles, ces Manceaux officiels de par leur lieu de naissance, n’en restent pas moins que de simples (officieux) êtres humains élevés sur des terres où aujourd’hui parisiens et autres consorts androïdes viennent passer leurs journées estivales dans ce qu’ils nomment leur "résidence secondaire".

Bref, beaucoup d’efforts, de préparation, qui ont vu DANDIES rendre le Français de ses débuts pour un Anglais qu’il n’était que trop craintif d’aborder jusqu’à lors. A présent, c’est avec plus de maturité, de sérénité dans leur musique ainsi que de confiance en la langue de Shakespeare que ces quatre-là s’en vont dépeindre leur "Working Class" natif et le quotidien qui les entoure à une époque où écrire sur sa réalité, ses expériences, ses rêves ou encore l’évolution de l’espèce humaine continue de donner du fil à retorde à Bruce SPRINGSTEEN, influence majeure de la plume du groupe.
Du désir de mettre leur personnalité au service de leur fidélité intacte malgré les tourbillons du passé, l’expérimentation et la recherche d’un nouveau décor ont permis à ces garçons devenus grands de se développer dans la musique comme dans la vie sans pour autant oublier l’énergie de leurs débuts et leur envie de transmettre une musique mélodieuse. Des sonorités à l’identité affirmée, telles sont leurs aspirations actuelles et futures faisant aujourd’hui de DANDIES un savant mélange de groupe garage et de pop sinueuse.